Une notification Gmail et mon cœur s’emplit de joie: on a laissé un commentaire sur mon blog.

Bienvenue sur mon blog, j’y aborde des thématiques comme le marketing, la pub, l’art ou la tech, j’essaie de trouver le terrain fertile entre des sujets qui touchent à mon métier, m’intéressent et font une jolie addition à mon petit portfolio littéraire.

Chaque article comprend généralement entre 1000 et 4000 mots, je tente, non sans légèreté d’intéresser mon lecteur avec un contenu qui se veut qualitatif, référencé, et basé sur des chiffres, étayé de liens et d’aides visuelles tant que faire se peut; ainsi qu’une illustration d’article faite maison pour personnaliser le tout, bref je me fais chier quand même. Donc, oh joie, de voir que ce dur labeur est récompensé par la validation d’un pair.

Un autre individu à prit quelques minutes de sa vie, remplie, compliquée et rythmée par le poids de sa propre existence pour s’exprimer sur mon article. Elle ou il a probablement scrollé devant des milliers de titres accrocheurs et de listes Konbini aux promesses alléchantes mais il a choisi de cliquer sur “laisser un commentaire” et de partager son ressenti avec moi. Quelle confiance, quelle humanité !

 

Et c’est un thaïlandais qui veut me vendre du viagra.

Il faut savoir que les premiers dégâts collatéraux du spam sont d’abord émotionnels. Sinon, c’est principalement du temps de modération de commentaires. Même avec mon petit site WordPress je reçoit pas mal de spam, et j’ai commencé à m’y intéresser. Le plus simple, reste encore de télécharger un anti-spam, il y en a plusieurs gratuits et très efficaces.

Mais vous l’aurez sans doute compris à travers mes diverses expériences avec les scammers ou les chelous de Tinders, je suis quelqu’un de plutôt curieux. Entre les lignes d’anglicismes agglutinés et autres mauvaises traductions de publicité pour du cialis, je trouve des commentaires articulés, toujours positifs, toujours en anglais. Mais qui écrit ces machins là?

Le Spam blog ça ressemble à quoi ?

  1. Publicités en rapport avec le viagra, le cialis et tout ce qui concerne les problème érectiles, restent vraiment un gros HIT dans la section commentaire.
  2. Tartines legislatives et divers morceaux de textes très compliqués.
  3. Invectives courtes type: buy anal porn.
  4. Mon pref: des messages ultra encourageants probablement volés sur la page Facebook d’une femme en plein divorce.

 

Le Spam blog c’est quoi?

Le spam blog est une forme de spamdexing, contraction de spamming et indexing, où le but est de manipuler le référencement (SEO) d’un site web. Ce n’est pas le contenu auprès duquel il faut s’attarder ici mais plutôt le lien qui l’accompagne. Chaque commentaire doit comporter un nom d’utilisateur et un corps de texte, des blogs comme wordpress permettent d’ajouter un lien vers son site internet. Et voilà. 

Un site internet c’est un peu comme un ilôt, plus il y a de ponts vers l’ilôt, plus il sera accessible, connu, reconnu, puis ajouté sur une carte officielle et enfin recommandé par l’office du tourisme. C’est une analogie avec Google et le référencement mais je ne sais pas si elle est bonne. En gros ce fameux commentaire est peut être du spam à nos yeux mais il vient renforcer le réseaux de liens menant à un site web X, le rendant plus pertinent. Et plus un site internet est pertinent aux yeux d’engins de recherche (comme Google) mieux il sera placé dans la liste de résultats lors d’une requête. C’est une forme de stratégie web.

 

Pourquoi il y en a tant sur mon blog ?

Parce que c’est une stratégie cheap, simple et rudimentaire à mettre en place. Tous ces commentaires sont automatiquement copiés puis postés sur des plateformes comme des blogs car ils offrent des espaces ouverts où diffuser du contenu: la section commentaire. On peut présumer que le blog (simple et accessible) en fait un format très apprécié par les amateurs et novices, moins enclins à s’attacher à la cyber sécurité, en faisant donc une cible de choix pour ce type de spam.

 

Comment s’en débarrasser ?

Aujourd’hui, le spamdexing n’est plus un véritable problème, car comme soufflé plus haut, il existe de nombreuses solutions gratuites et payantes pour le filtrer et s’en protéger:

  • Personnaliser le fonctionnement de la section commentaire en y ajoutant une étape de validation avant publication, vous permettant un droit de regard avant diffusion du commentaire sur votre blog.
  • Télécharger un anti-spam venant filtrer ce type de contenu indésirable, beaucoup sont gratuits et fonctionnent très bien, comme le classique Askimet pour WordPress.

Le spam, comme toute arnaque qui se respecte, joue sur le nombre: sur les 3 millions de commentaires envoyés seulement 5% seront peut être publiés, mais cela représente 150 000 liens valides. L’investissement de base est si infime, qu’un retour sur investissement négatif est quasiment impossible. A l’image du spam par mail, réduit à silence par l’apparition d’un simple fichier “indésirable” le spam blog peut être canalisé, mais s’en débarrasser est une autre affaire. On ne retrouve plus de publicités dans nos boîtes mail depuis 2005 mais il reste pourtant bien quelque princes Kényans à la recherche de leurs successeurs dans ton spam folder.